Panne sèche… (et autres)

Panne sèche… (et autres)

Crédits photo : cairn.info
Crédits photo : cairn.info

Panne sèche. 

Pas de signe de vie depuis trois semaines, la faute à l’inspiration; aucun sujet et, manque de bol, problème d’ordi. Alors on fait appel au tiroir où dorment les « poèmes commis, inédits et qui redoutent la lumière ».

Place au poème… et bonne lecture. A bientôt, j’espère. 

 

Les pauvres -et quelques intrus –  (titre provisoire)

Dans mon pays, les pauvres  – et quelques intrus – dorment, dehors, à même le sol. Ils ont si peur de la mort qu’ils guettent, l’oreille collée au pouls nocturne de la vie, son approche et se réveillent dès qu’elle s’annonce.

Leur réveil nocturne, comme celui des chiens, annonce les pas de la mort. Et ceux qui savent respirent une dernière bouffée.

Mais, cette nuit, hélas ! l’un d’eux a eu l’oreille dure de fatigue.

Et le jour se lève.

Et la rue s’anime, et les trottoirs deviennent souk qu’il dort encore.

Et, le soir, comme si rien ne s’était passé – les pompiers ont nettoyé la rue – les pauvres (et les quelques intrus) retrouvent leur dur paillasson et prient pour ne dormir que d’un oeil, que d’une oreille, si d’aventure revenait la Trouble-fête.

Une réaction au sujet de « Panne sèche… (et autres) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *