Il était une fois Mandela… et les autres

Article : Il était une fois Mandela… et les autres
9 décembre 2013

Il était une fois Mandela… et les autres

info-afrique.com
info-afrique.com

Il était une fois une terre où vivaient des hommes, l’Afrique,

Il était une fois un peuple sur cette même terre, quelque part dans le Sud ;

Puis un autre peuple est venu d’ailleurs et s’est rendu maître, par la force et la ruse, de cette terre

–  Et un peuple en a asservi un autre, parce qu’ils disaient : «Nous sommes différents ».

C’était les débuts de l’apartheid.

Ce peuple asservi, c’était les Noirs d’Afrique du Sud.

Puis un homme est venu dire non à ce système, au mépris de sa vie, de sa liberté.

Car il luttait pour son peuple qui n’avait plus de liberté, il luttait pour l’Afrique et pour l’humanité.

Et cet homme a fini par vaincre le système.

Mais, pour cela, que d’épreuves traversées, de souffrances endurées, d’humiliations subies.

Cet homme, c’était Mandela, Nelson Mandela.

Et, depuis le 5 décembre 2013, cet homme n’est plus.

Cet homme était devenu président de cette terre d’Afrique du Sud.

L’opprimé avait à sa merci l’oppresseur.

Mais il a pardonné, il a montré à tous ce qu’était le pardon.

Car nous savons tous ce qu’est le pardon, mais nous ne pardonnons guère.

Ou, alors, peu d’entre nous le font.

Et c’est, avec son combat, ce que je retiendrai le plus de lui.

Mandela, pour moi, c’est un homme qui a dit non, qui a lutté pour ses principes et qui a pardonné.

L’un des meilleurs hommes qui soient.

Mais, hélas !, il y a eu Mandela… et les autres. Les autres, ceux qui nous dirigent, qui nous ont dirigés ou qui veulent nous diriger et qui ne sont pas Mandela. Ils sont légion et ils sont partout, dans tous les pays.

Vous les autres, un homme fut qui n’est plus.

Un homme comme vous et moi, et qui a fait, à lui seul, plus que vous tous (ou presque) réunis. Prenez-en de la graine. Pour que son combat ne soit pas vain. Pour que l’Afrique, et l’humanité toute entière, vivent comme il l’aurait souhaité : en frères et sœurs, en hommes libres, sans distinction aucune.

A bon entendeur. Repose en paix, Madiba et veille sur nous et les autres.

info-afrique.co
Partagez

Commentaires